Si tu veux savoir si l’ami est celui qu’il prétend, vraiment Et savoir s’il a dans le sang du courage ou du vent Les montagnes sont là pour ça vers les cimes avec lui, vas-y Dans la même cordée, liés tu sauras qui il est Si très vite accablé, crevé il se traîne, il se braque et craque Trébuchant sur le roc crissant s’il s’écroule en braillant Celui-là n’est pas un des tiens arrache-le de ta vie, sans cri On n’amène pas ceux-là là-bas et on ne les chante pas Mais s’il n’a pas bronché, flanché même sombre et méchant, marchand Et quand t’as dévissé, glacées ses mains t’ont pas lâché S’il te suivait comme au combat debout, ivres, au sommet, soudés C’est que les yeux fermés tu pourras compter sur celui-là
© Anne-Pénélope Dussault. Traduction, 2002
© Yves Desrosiers. Performance, 2002
© Yves Jamait. Performance, 2012
© Claude Bouillon. Performance, ?